samedi 26 janvier 2008

Précepte n° 17 du karate-do

"Le kamae est destiné aux débutants, avec l'expérience on adopte le shizentai".

Autrement dit, en karate il y a plusieurs sortes de kamae, qui reposent sur l'expérience et la recherche de l'efficacité.
Quand on est débutant, il est important de s'exercer à maîtriser l'une ou l'autre posture d'attente.
Au fur et à mesure de sa progression, le karateka doit être capable de se mouvoir et de changer librement de posture.
Peu à peu, l'esprit doit être libre, pour arriver à dire qu'en karate, il n'y a pas de kamae.
S'il n'y a pas de kamae, le véritable kamae réside dans l'esprit du karateka : le kamae de l'esprit.

C'est franchir un pas vers une compréhension plus profonde des valeurs du karate.

Mais attention, il ne s'agit pas non plus d'adopter une attitude exagérément détendue. Mais il faut être ouvert d'esprit afin de percevoir le danger adverse et s'adapter à lui.

La clé du secret tient à un effort constant de sérénité. Il faut pouvoir fuir tout ce qui agite le mental.

Pour mieux comprendre celà, il suffit d'observer nos maîtres dans leur extraordinaire capacité de répondre à une offensive. Comme une étincelle qui jaillit. Et ce précepte devient aussi clair que de l'eau de roche.

1 commentaire:

Dyan a dit…

Good for people to know.