dimanche 7 décembre 2008

Purement technique...

C'était la dernière séance … chantait ce vieux rocker ...

Pour cette année, ce samedi 6 décembre sous le regard attentif de St Nicolas, c’était notre dernier entraînement fédéral pour 2008 !

C’est toujours un moment auquel on veut assister, un peu comme une dernière journée scolaire.
Il y règne toujours une atmosphère particulière. On veut laisser au maître une ‘bonne image’ de nous même pour l’année écoulée. Alors on se dit qu’on va tout donner sur cet entraînement.
Sauf que le maître à cet instant, devient de plus en plus exigeant de nous.
Il a raison au fond, car il nous a dit et redit des dizaines et des dizaines de fois ce qu’il faut faire, ne pas faire.

Si dans l’art du combat, outre le mental, la vitesse et la puissance sont deux critères très importants, la finesse technique demeure l’élément clé.
Ce qui signifie que la vitesse ou la force, sans la forme technique correcte, n’est pas bien utile. Pour être complet, il faut pouvoir arriver à développer ces trois paramètres.
Lorsque nous effectuons une technique en karaté, on doit extérioriser ce qui vient de l’intérieur. On doit pouvoir démontrer par sa justesse et sa pureté qu’elle est applicable en combat, qu’elle peut devenir instinctive, et respecter la bio-mécanique de notre corps. Le tout forme un équilibre.
Tous ces éléments nous permettent d’approcher au mieux une certaine pureté technique, marque de fabrique de notre école de style JKA.

Et finalement, que faut-il retenir de chacun des entraînements auxquels nous avons assisté durant cette année qui se referme derrière nous ….
Une petite phrase, mais si forte de sens : « Lorsqu’il ne nous restera plus rien, il nous restera toujours la technique ».

Oss !

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Otôto, permets-moi d'aller un peu plus loin dans l'expression de ta petite phrase :
"Et, quand nous nous serons dissous dans le grand Magma universel, l'espoir de laisser une trace, aussi infime soit-elle, de notre passage sur Terre."
Avec respect et déférence à tous nos Maîtres qui se sont éveillés de l'autre côté du miroir de la vie.
Onîsan.

Zakaria a dit…

je n'ai pas pu venir car j'ai besoin de repos à cause de ma blessure...

j'étais déçu mais bon il y en aura d'autre (des stages ;D) et mieux vos bien guérir...

ça va faire 2,3 mois que je traine cette déchirure .

quant à l'article... je suis encore bien jeune pour donner mon avis...mais je pense aussi que la la technique est primordiale...je ne dirais pas que la technique est beaucoup plus importante que la force et la vitesse... je pense que ces trois qualités forme un tout!

par contre un élément que je trouve décisif (avec la technique) et que l'on garde
quand la vitesse et la puissance disparaisse (quand on vieilli) c'est ??? le timing!

on garde la technique et le timing...

quand je vois certain maître qui ne bouge pas le petit doigt et qui arrive à mètre par terre un jeune néophyte exciter...

certes, ils n'ont plus bcp de puissance et de rapidité (et encore! ;D) mais avec le timing et la technique on peut faire beaucoup...

Oss !