mardi 3 avril 2007

Sergio Gneo Sensei

La Japan Karate Association contribue au développement du karaté dans le monde.

Et dans notre bonne petite Belgique, un nom émerge au sein de cette grande famille : Sergio Gneo Sensei.
Il est le Directeur Technique National de la JKA Belgium. Un des rares européens à avoir été élevé au rang de 7ème Dan JKA.
Héritier direct des valeurs de Satoshi Miyazaki Sensei dont il fût l’élève, l’ami et le confidant. Sa vie est vouée au karaté. Nous avons une grande chance de l’avoir parmi nous au sein d’un petit pays comme le nôtre.

L’homme a atteint la cinquantaine, et pourtant, ce qui m’impressionne surtout chez lui, c’est sa jeunesse intérieure, l’œil toujours pétillant d’énergie.

Au-delà du regard que Gneo Sensei peut porter sur chacun de nous, il y a cette passion martiale qu’il nous transmet à chacune de ses interventions. Ca se sent, ça se vit surtout. Comme une éponge, j’absorbe alors ses directives, j’observe l’instructeur, scrutant le moindre détail car c’est toujours très enrichissant. Je le respecte comme on respecte un père, car lui, nous considère comme ses enfants. Je dis ‘nous’ car j’ai l’intime conviction que je ne suis pas le seul à partager ce sentiment. Il représente à mes yeux le ‘cordon ombilical’ qui nous relie à Satoshi Miyazaki Sensei.

Il nous donne sans compter avec ce charisme qui lui est propre. Un maître qui partage tout son ‘savoir’, c’est plutôt assez rare de nos jours.

Tout … enfin presque, car après chaque entraînement, j’aime lui souffler discrètement ‘Maître, je vous ai encore voler une technique aujourd’hui’.

Une poignée de main, un sourire avec le cœur, et l’envie de le retrouver avec cette même ferveur dans le cheminement du fameux ‘do’, la voie du karaté martial.

Rien de tel pour se sentir bien … Merci Sergio !

2 commentaires:

Michel Meurice a dit…

Avoir cours avec Sensei Gneo, c'est toujours un régal. C'est d'abord un karateka hors pair, mais surtout un excellent Sensei. Un exemple pour tous. Le cours se termine toujours de la même façon... le karatégi est trempé, on est mort "lol" mais on se dit toujours: déjà fini!! Il gère admirablement le temps et monopolise notre attention à tous, toujours avec sa petite touche d'humour.
Il ne se prend jamais la tête, On peut le citer en exemple, l'esprit "karaté" ! Une vraie main de fer dans un gant de velours !
j'ai la chance de le voir en dehors
quand on se fait un p'tit resto bien sympa lors de son passage au cours régional de notre club d' Aywaille...Il est pareil à lui même, sur le tatami ou en dehors. Une petite Ciney blonde Sensei ? Vivement que tu repasses chez nous. A ta bonne santé Sergio.

Jean-Luc Verbruggen a dit…

Sergio est un très grand karateka que j'ai toujours respecté depuis la fin des années 70.
Je me suis entraîné avec lui et je ne l'ai jamais combattu personnellement mais le Seiken Schaersbeeck se souvient très bien de lui et de tous les grands noms de l'époque (Kaluzny, Lorefice, Barone, Tservaes, ...)
Amitiés
Jean-Luc