lundi 30 avril 2007

Soupe ou gâteau ?

Les jeunes karatékas, si on leur laisse faire ce qu'ils aiment, iront vers un karaté plus populaire et de compétition.
Pourquoi se pencheraient-ils vers le karaté traditionnel ?
Demandez à un enfant s'il préfère avaler un bon morceau de gâteau ou alors boire un grand bol de soupe ... vous devinez sa réponse ! Vous devinez aussi sur le plan alimentaire qu'est-ce qui est plus judicieux.
En karaté, c'est souvent pareil. Je pense que le karaté sportif est une excellente expérience pour le jeune. Je pense que chaque club doit pouvoir offrir une 'section' compétition. Toutefois, cette expérience ne doit pas être "l'unique expérience" ou plutôt celle où après quoi rien ne compte.
L'instructeur a pour devoir de guider le jeune karatéka et surtout à lui faire comprendre que le karaté ne se limite pas à se toucher le bout du nez muni d'une paire de gants en hurlant 'yes' !

1 commentaire:

Manu KC Bois d'Haine a dit…

Bonjour et tout d'abord, bonne fête de 1er mai !
Voilà plusieurs fois que je parcoure ton blog et j'ai décidé de te féliciter pour toutes les informations et articles que tu donnes !
Je ne peux qu'approuver la majorité de tes points de vue !
Bonne continuation.